Accueil > TICE > Logiciels pour visualiseurs et webcam...

Logiciels pour visualiseurs et webcam...

⚇ Article publié le lundi 10 mai 2021, mis à jour le dimanche 29 août 2021

Est-il nécessaire d’installer le logiciel du visualiseur ?

Visualiseur ?

Les visualiseurs (de documents ou d’objets) sont des caméras qui permettent de capturer des images et des textes imprimés, des productions d’élèves, ou de petits objets tels que des plantes ou des insectes...

Les visualiseurs sont en général munis d’un socle relié à la caméra par une tige flexible ou articulée qui permet de cadrer et de faire la mise au point. Souvent ils proposent un éclairage d’appoint afin de produire des images utilisables même rideaux tirés...

La plupart se connectent en USB mais certains modèles proposent une connectique vidéo type hdmi pour se passer d’ordinateur (pour ceux-là pas besoin de logiciel donc).

Les prix commencent vers 100€ et s’envolent rapidement, ce qui poussent certains collègues à se les bricoler eux-mêmes avec une bonne webcam et quelques matériaux simples [1].

Je mets aussi les microscopes USB dans la catégorie des visualiseurs car le fonctionnement et la problématique logicielle est le même.

Éléments logiciels

Les visualiseurs sont vendus avec un support d’installation ou un lien de téléchargement qui fournit essentiellement deux éléments : les pilotes et un logiciel de visualisation.

Le pilote est indispensable il permet à la machine de communiquer avec ce nouveau périphérique. Mais le système d’exploitation l’installe en général automatiquement ou dispose d’un équivalent générique qui permet le fonctionnement complet. Si ce n’est pas le cas on devra procéder à leur installation.

Les logiciels de visualisation permettent l’utilisation du périphérique. Il remplissent les fonctions suivantes, c’est notre cahier des charges :

  • récupération et affichage du flux vidéo du visualiseur ;
  • capture photo, vidéo ou audio : permet de créer des fichiers sur le PC ;
  • réglages : définition, luminosité, ...
  • quelques fonctions plus spécifiques comme l’affichage simultané de plusieurs appareils, l’annotation de l’image, retardateur, intervallomètre [2], ...

C’est sur ce logiciel que des problèmes d’utilisation se posent souvent :

  1. je n’ai pas les droits administrateur pour installer mon nouveau matériel : il faut un mot de passe pour installer des logiciels sur le PC de la classe géré par la mairie ;
  2. je n’ai plus de licence pour ce logiciel : on a mutualisé nos fonds pour acheter le visualiseur à plusieurs classes, le première installation s’est bien passée mais à présent on nous demande de racheter une licence...
  3. j’utilise un PC non-Windows et le fabriquant ne propose pas de logiciel pour mon Gnu/Linux ;
  4. j’ai fabriqué mon visualiseur avec une webcam, je n’ai pas de logiciel particulier...
  5. le logiciel de mon microscope chinois ne veut pas s’installer sur mon PC.

Des solutions

Voici des solutions qui permettent d’utiliser ce matériel avec ce qui est déjà installé sur le PC...

VLC, une solution tout-terrain

PNG - 8.2 ko
Choisir le périphérique dans la liste

VLC répond facilement au premier point du cahier des charges : il permet d’afficher ce que voit le visualiseur.
Pour cela, une fois le matériel branché, choisir « Ouvrir un périphérique de capture » dans le menu « Fichiers ». Choisir alors le périphérique dans la liste. Si on souhaite que le visualiseur reste muet sélectionner « aucun » dans la source audio.

Le bouton « pause » permet de figer l’image.

On peut aussi s’en servir pour enregistrer le flux pour créer une vidéo mais il y a des solutions plus simples...
Le bouton VLC plein écran permet de passer le flux vidéo en plein écran. Et celui des réglages VLC réglages propose des fonctionnalités intéressantes comme :

  • des ajustements d’image (couleurs, luminosité, ...) ;
  • le rognage de l’image ;
  • un zoom interactif ;
  • des rotations ;
  • incrustation de texte ou d’une image
  • ...
    JPEG - 74.6 ko
    VLC affiche le flux de notre webcam

Parfois, l’image n’est pas au bon format (4:3 au lieu de 16:9), il suffit de cliquer sur le bouton « Options avancées » pour régler le format :

PNG - 111.4 ko
VLC modifier le format de la capture

Camera de Windows

JPEG - 73.7 ko
Camera - une solution Windows

Cette application incluse dans Windows (10) permet d’afficher le flux d’une web cam, d’un appareil photo ou d’un visualiseur. Tout fonctionne comme sur une appli photo de smartphone. Si on utilise un portable doté d’une webcam, elle s’affichera par défaut mais le bouton Camera - changer de caméra permet de changer de camera et de sélectionner notre visualiseur.
Pour les captures, on passe de photo à vidéo avec les boutons Camera - photo et Camera - Vidéo . Les captures sont affichées en miniature en bas à droite, si on les clique elle s’affichent dans l’appli et deviennent zoomables avec une possibilité de rotation.
Les réglages Camera - Réglages permettent de :

  • changer le comportement du bouton de capture pour prendre des photos en rafale ;
  • afficher une grille de cadrage ;
  • régler la définition ;
  • régler le retardateur comme un intervallomètre (chronocinématographie) ;

Cheese pour Gnu

JPEG - 113.1 ko
Cheese

Sur Linux, l’appli a plus simple est Cheese. L’interface est très simple :

  • Cheese - Changer de caméra pour changer de caméra quand le PC en a plusieurs
  • Photo, Vidéo ou Rafale pour changer le mode de capture ;
  • Cheese - Hamburger pour aller dans les préférences et changer de webcam, micro, régler la définition, régler le retardateur, ...

do•doc

Avoir do•doc sur son PC de classe présente beaucoup d’avantages. On pourra y afficher le flux du visualiseur et le capturer, mais aussi le partager avec le reste du matériel de la classe (PC et tablettes).

On peut aussi s’en servir pour utiliser un smartphone ou une tablette comme un visualiseur sans fil. Voir cet article pour les détails. Par ce biais on pourra accéder à des définitions qui dépasse celles des visualiseurs scolaires à 200€

Étendre les fonctionnalités avec OpenBoard

JPEG - 92.6 ko
OpenBoard - Capturer l’écran

Un « vrai » logiciel de visualiseur propose des fonctionnalités telles que le redimensionnement, le cadrage et l’annotation. Pour cela utilisera avantageusement OpenBoard.
Après avoir lancé OpenBoard et créé un document, on utilise le bouton OpenBoard - Bureau pour lancer un logiciel comme VLC ou Camera. On utilise ensuite OpenBoard - Capturer une partie d'écran ou OpenBoard - Capturer l'écran pour capturer le flux vidéo. Alors OpenBoard nous propose d’insérer cette capture dans la page courante, une nouvelle ou simplement dans la bibliothèque. Il est alors facile d’annoter la capture :

JPEG - 125.6 ko
OpenBoard - Utiliser une capture de visualiseur

Easy Interactive Tools d’Epson

JPEG - 94.7 ko
Epson Easy Interactive Tools - visualiseur
Annotation directement dans la fenêtre du visualiseur ou après capture dans la diapo.

Les classes dotées de projecteurs Epson connaissent ce logiciel de tableau numérique interactif. Il présente un double intérêt :

  • gratuit et téléchargeable sur le site d’Epson [3] pour Windows et Mac ;
  • gère toutes les caméras installées sur le PC (pas seulement les visualiseurs de la marque).

Le bouton EIT visualiseur de la boite à outils EIT toolbox ouvre une fenêtre avec le flux vidéo du visualiseur. On peut zoomer à l’aide des boutons EIT loupe moins EIT loupe plus et aussi cadrer une zone avec Easy Interactive Tools - zoom selon cadre
Le bouton Easy Interactive Tools - capture vers diapo permet de capturer l’image et de l’insérer dans la diapo courante.
On peut aussi annoter directement sur le flux vidéo.

[1Voir cette page par exemple : http://francois.bocquet.free.fr/universite/page1/page44/page44.html. Toutefois, les focales des webcams ne sont pas toujours adaptées et empêchent une mise au point correcte sur des documents imprimés à une distance qui permet la lecture