Accueil > TICE > Quel lecteur de PDF ?

Quel lecteur de PDF ?

« Lecteur de PDF » pour ne pas dire Adobe Acrobat Reader car il y en a d’autres, mais sont-ils forcément moins bien ?

Cahier des charges, qu’attend-on d’un lecteur de PDF ?

  • Afficher des PDF ;
  • Être capable d’annoter un fichier PDF ;
  • Être capable de compléter un PDF-formulaire ;
  • Ne pas noyer l’utilisateur sous les sollicitations de création de compte cloud ;
  • Ne pas pister l’utilisateur ;
  • Protéger les données personnelles, ce qui exclue les outils en ligne ;

Et signer un PDF ? Bof, cela sert-il vraiment à quelque-chose ?

 

Sur PC-Windows ?

Windows 10 ouvre les pdf par défaut avec Edge, même si Acrobat Reader est installé. Quelles sont les différences de fonctionnalités entre les deux ? Le « vieil Edge », edge et le nouvel Edge, edge, ne proposent que l’outil de dessin dans le mode annotation, Edge-le-vieux propose en plus le surlignage du texte mais pas de commentaire dans les deux.

On aura donc intérêt à installer Adobe Reader acrobat sur notre PC (l’appli Acrobat Touch du magasin d’application Windows, est plus légère mais ne remplit pas le cahier des charges pour les formulaires) et régler l’ouverture par défaut des fichiers PDF :
Acrobat : régler windows
Acrobat : régler windows (2)
Acrobat : régler windows (3)
Acrobat sait remplir les formulaires PDF sans problème et les outils d’annotations sont très riches :

Par contre les formulaires remplis par d’autres applications, en particulier celles d’iOS sont souvent affichés vides par Acrobat !
Acrobat : Remplir et annoter

Sur Gnu/Linux
Adobe ne fournit plus de version de son Reader pour Gnu. La meilleure solution est certainement Okular okular L’interface est parfois déroutante : il faut savoir que le menu annotation s’affiche par le menu « Outils » → « Révision » ou la combinaison de touches Fn+F6 ! Là, on a une boîte à outils très complète :

  • note épinglée (équivalent du commentaire d’Acrobat) ;
  • note intégrée, une boite texte entièrement paramétrable (police et taille, alignement, couleur du fond et opacité et largeur de bordure) ;
  • dessin/écriture à main levée, on paramètre la couleur et l’épaisseur du trait une fois le tracé fait (clic-droit → « Propriétés ») ;
  • surlignage du texte du pdf qui respecte le flux du texte ;
  • soulignage idem ;
  • tampon, ajoute une image par dessus le pdf ;
  • lignes et polygones.
Les outils d’annotation sont modifiables dans les préférences, ainsi on peut transformer le surligneur pour qu’il barre le texte au lieu de surligner...
Okular : afficher le formulaire ?
Pour les formulaires, là encore une subtilité de l’interface utilisateur : si on rate la notification qui signale que le fichier ouvert est un formulaire qu’Okular propose de remplir, il faut configurer la barre d’outils. Menu « Configuration » → « Configurer les barres d’outils » → « Cacher les formulaires » :
Okular : afficher / cacher le bouton des formulaires

Sur Android ?

Un peu effaré par la quantité de pisteurs qu’Ɛxodus trouve dans les différentes versions d’Acrobat Reader (voir le rapport), j’ai découvert PDF Viewer PDF Viewergrâce au site OutilsTICE. Il répond complètement à notre cahier des charges.

Un pdf ouvert dans l’appli :
PDF Viewer : fichier ouvert
Le fichier s’affiche en plein écran, en tapant sur une page, on affiche les vignettes des autres pages pour naviguer et les boutons des fonctions en haut.

En tapant deux fois sur un champ du formulaire, on le peut remplir :
PDF Viewer : édition du formulaire
Les annotations possibles : dessin/écriture à main levée, boites de texte, surlignage du texte du PDF, commentaire,... La version gratuite permet aussi d’insérer des liens dans un PDF (sélectionner un passage de texte → appui long → « Créer un lien » → entrer l’url)
PDF Viewer : annotation
À l’enregistrement d’un fichier annoté, on peut choisir d’ignorer les annotations, de les conserver ou de les aplatir (les intégrer au fichier PDF) : PDF Viewer : options d'enregistrement des annotations {PNG}

Dans la version payante, il devient capable de travailler sur des images, comme les photos de la tablette.

Sur iOS

Sur iPad/iPhone on peut aussi se passer d’Acrobat et se reposer sur les outils proposés par iOS. Livres iOS Livres est l’appli iOS qui lit les epub et les pdf. Depuis le navigateur, il faut partager/copier le fichier vers Livres. Un aspect très pratique pour les pdf reçus dans Mail iOS Mail, on peut les remplir et les commenter sans sortir de l’appli et les renvoyer directement...

Une spécificité des formulaires dans Mail et Livres : les menus déroulants affichent leur contenus en bas, à la place du clavier virtuel, et il faut valider ses choix :
iOS Mail : remplir un formulaire
Les outils d’annotation sont riches et faciles à paramétrer :
Livres : les outils, remplir et annoter

Cas du Gevasco
Si on rempli sa part d’un Gesvasco sur un iPad avec livres, les modifications ne seront pas visibles dans Acrobat sur PC du directeur ou de l’enseignant référent (mais visibles dans Acrobat sur iPad... ). En fait les parties modifiées sur l’iPad apparaissent vides, il faut cliquer sur le champs dans Acrobat pour le contenu s’affiche, dès qu’on enlève le focus, le contenu disparaît... Bref pour Gevasco, on évitera Livres ou Mail...